Comment la CIA nous espionne ?

cia-nous-espionne

Selon WikiLeaks, l’agence de renseignement américaine CIA est capable de transformer la télévision Samsung, les Smartphones, la voiture, et autres, en des éléments d’espionnage. Elle a déjà publié plusieurs documents concernant ces méthodes de piratage, exposés comme internes à l’agence elle-même.

Les éléments cible de l’espionnage

En fait, CIA peut convertir la télévision connectée en appareil d’écoute, contrôler le véhicule ou encore de contourner les applications de cryptage.

Cette agence de renseignement a concocté plus d’un millier de programmes malveillants, virus, chevaux de Troie ainsi que d’autres logiciels, capable d’intégrer ces équipements et matériels, dans le but de contrôler les appareils électroniques. Retransmise auprès de la communauté de la cyber-sécurité, une quantité importante de documents divulgue qu’elle dispose une arme conséquente de piratage informatique.

Ces programmes malveillants s’emparent des iPhone, des systèmes exploités sous Android (Google), dont Microsoft est le plus reconnu. Ceux-ci sont habituellement utilisés par des hautes personnalités, notamment le président de la république des Etats-Unis. Ils s’installent dans les téléphones mobiles pour collecter et transférer des informations concernant l’environnement sur lequel ils sont établis. Ces programmes peuvent obtenir l’historique des appels, des connexions et des contenus envoyés ou reçus sur le terminal surveillé. Mais ils prennent comme cible également les télévisions connectées de Samsung, dans le but de les transformer en appareils d’écoute sans que leurs utilisateurs le sachent. De même pour les véhicules avec des applications cryptées. L’agence de renseignement américaine CIA ne les a pas épargnés en prenant leur contrôle grâce à leurs instruments électroniques. Elle arriverait à contourner les protections par cryptage d’applications à succès à savoir WhatsApp, Signal, Telegram, Weibo ou aussi Confide, en interceptant les communications avant qu’elles ne soient cryptées. Ce qui lui permet de surveiller et d’espionner les données, la position géographique, voire les mouvements effectués.

cia-espion

Les éventuels risques de l’espionnage

Ces fuites de document s’avèrent être très risqués surtout face au développement des armes de cyberattaque et de la cybercriminalité. De plus, il n’y a même pas d’avertissement émis aux fabricants des appareils visés. D’après Edward Snowden, l’ancien employé de la Central Intelligence Agency et de la National Security Agency, n’importe quel pirate informatique est capable de se servir de ces faiblesses mises au jour par la CIA pour s’intégrer dans n’importe quel iPhone dans le monde.

Certaines personnes, comme Cindy Cohn, la directrice générale de l’association Electronic Frontier Foundation, réprimandent à la CIA de ne pas se douter de la mise en sécurité des appareils concernés. Pour elle, ces échappées d’informations montrent que le monde est soumis de plus en plus à l’insécurité. Elle a même affirmé que « la CIA a laissé en l’état les failles, au lieu de les combler ».

La NSA, la principale entité de surveillance électronique des Etats-Unis, a déjà été touché par ce genre de scandale, et le voilà que le film se répète avec la CIA. La situation est devenue inquiétante. Si la pratique est auparavant restée dans la réalisation des cinémas d’espionnage, elle s’est transformée actuellement en réalité.

De ce fait, si vous disposez d’un Smartphone, d’une voiture ou d’une télévision connectée, vous êtes une cible de la CIA. Vos données et conversations sont susceptibles d’être captées.