L’homme a-t-il marché sur la lune ?

vraiment-marcher-sur-lune

Le premier atterrissage sur la lune symbolise l’événement astronautique le plus marquant du 20è siècle. En effet, selon la version officielle, Neil Armstrong, le commandant de la mission Apollo 11, Buzz Aldrin et Michael Collins ont réussi à faire le premier pas sur la lune le 21 juillet 1969. A l’époque, la guerre froide entre l’Union Soviétique et les États-Unis sévit. Ce dernier voulant rattraper ses retards sur la course exacerbée à l’espace contre la Russie a beaucoup investit dans ce projet. Mais voilà que dans les années 1970, un ancien employé d’une société sous-traitante de la NASA, Bill Kaysing, émet de doutes sur les incohérences des photos de cette mission. Pour lui, il s’agit d’une supercherie, une mise en scène visant à devancer la Russie qui est le premier pays à déposer un satellite en en orbite en 1957.Car pour lui, l’Amérique ne disposait pas encore d’expertise suffisante pour fouler la lune à cette époque. Plus tard, vers 2001, la théorie de « canular lunaire » est de nouveau ravivée dans un documentaire sur la chaîne Fox TV. Voici les arguments proposés par les partisans des images tournées avec quelques effets spéciaux dans un studio ou dans une base militaire de Nevada.

Aucune trace d’alunissage

Ils avancent que si une navette spatiale de plusieurs tonnes atterrit sur le sol lunaire, on s’attend à y voir des marques. Or les photos n’ont montré aucun cratère d’alunissage. Par contre, ce qui est bizarre, c’est que les empreintes de pas des deux astronautes sont bien visibles alors qu’ils flottaient quasiment sur la surface lunaire. La NASA a réfuté la thèse en indiquant que lors de l’alunissage, les poussières ont recouvert les traces de l’engin sur les sols lunaires. Et les deux voyageurs interplanétaires ont marché sur cette couche de poussière. Par ailleurs, la lettre C inscrit sur le rocher soulève aussi de polémique. Pour les adeptes de « montage photos », il est invraisemblable que ni Neil Armstrong ni Buzz Aldrin allait s’amuser à inscrire une lettre sur un rocher.

L’absence d’étoiles dans le ciel lunaire.

Ce qui attire l’attention dans les cliches des deux astronautes, c’est qu’il n’y a pas d’étoiles sur le firmament de la lune. Sur ce, la NASA a répliqué qu’il était impossible de capturer des éléments brillants et d’autres faiblement lumineux.

marcher-sur-la-lune

Le drapeau flottant sur la lune et la flamme invisible lors du départ de la lune

L’absence d’atmosphère et de vent sur la lune ne permet pas au drapeau de flotter. Or, la NASA a rejeté cette thèse en disant que ledit drapeau ne flotte aucunement, même si ceux qui regardent les clichés ont cette sensation. En réalité, il était fabriqué dans une toile renforcée par des fils de fer. Ce qui lui donne l’aspect d’un drapeau battant dans le vent… mais il était bien statique. Par ailleurs, il existe de nombreux films des décollages d’Apollos, mais là on ne voit pas comment l’engin est propulsé dans la lune. Concernant l’absence de fumée du réacteur, la NASA s’explique que son fuel contient de l’hydrazine et du peroxyde d’azote qui produit des flammes invisibles.

Enfin, le fait de traverser les radiations de la ceinture de Van Allen sans difficultés, la disparition des archives originales, le ralenti des mouvements des astronautes, les films qui ne pouvaient pas être en direct, et les morts suspectes sont autant d’indices faisant croire à un « canular ».

Ou mème la construction de ce vaisseau.